Subscribe to RSS Feed rss feed

L'approche HIMO est en marche au Cameroun
2010-08-21

Source: Cellule de communication du MINDUH, Cameroun

La problématique de création des emplois locaux à travers les outils de planification, grâce à l’approche de la Haute Intensité de Main d’œuvre (HIMO), était au centre d’un atelier de validation de la codification du dispositif « Contrat de Ville » organisé les 9, 10 et 11 août 2010 à Limbé,  par le Ministère du Développement Urbain et de l’Habitat. A l’ouverture des travaux, le Secrétaire Général du Ministère du Développement Urbain et de l’Habitat, M. Jean-Paul Missi, a  invité  les participants (une cinquantaine), à analyser les propositions formulées par le consultant. L’objectif poursuivi étant de préparer un projet de Contrat de Ville facilement compréhensible par la majorité des acteurs urbains et adaptable à l’ensemble des situations des villes dans leur diversité. Quant au Coordonnateur national du Projet d’appui à la promotion de l’emploi et réduction de la pauvreté (APERP), Rodrigue Raoul Zuchuon, il a remercié le Ministère du Développement Urbain et de l’Habitat pour les efforts que ce département ministériel déploie afin de « favoriser la promotion des approches favorisant  le recours aux ressources locales (HIMO) en milieu urbain au Cameroun ».

Les quatre volets ayant nourri les échanges et les travaux en ateliers étaient : le diagnostic et le cadre réglementaire  du dispositif « Contrat de Ville », la codification proposée et la pertinence des mesures d’accompagnement recensées.

Au rang des propositions susceptibles de booster davantage le  développement de nos villes, formulées au cours de cette rencontre,  figurent la catégorisation des outils de planification usuels que sont le contrat de ville, le protocole de partenariat, la convention locale et le contrat communautaire, afin  d’accompagner la catégorisation déjà existante des CTD.  En outre, en droite ligne du processus de décentralisation en cours, les pouvoirs publics expérimentent en ce moment avec les communes de Tiko, Soa, Widikum et Elig-Mfomo,  la génération zéro d’un autre outil de planification qui est le contrat plan. La spécificité de cet outil  porte sur le fait qu’il est destiné à lier l’Etat (à travers la Région) aux communes. En plus des représentants des administrations publiques et parapubliques, étaient présents ceux des partenaires au développement (GTZ, PNDP), des partenaires sociaux (GICAM, Syndicat des travailleurs des BTP) et des Collectivités Territoriales Décentralisées (CTD). L’atelier a bénéficié de l‘appui technique et financier de  l’APERP,   financé par la France et piloté par le Bureau Sous-Régional de l’Organisation Internationale du Travail pour l’Afrique Centrale.

Pour en savoir plus,
visitez: http://www.minduh.gov.cm/index.php?option=com_content&view=article&id=453%3Aactu&catid=1%3Aactualites&lang=fr

 


Site Navigation


Search the Site Search the IFRTD site  

 

 
Photos © IFRTD or Paul Starkey - Content © IFRTD